Psychomotricité relationnelle

En quoi consiste cette prise en charge ?

Lors des séances de psychomotricité relationnelle, l’enfant est accompagné dans son développement afin de l’aider à mieux se connaître, à aborder son environnement et à l’appréhender.

Ainsi, dans le plaisir qu’il prend à essayer et expérimenter son environnement par le jeu, il acquiert les notions de base à sa construction.

C’est dans ce processus de connexion et de séparation, de fusion et de différenciation que l’enfant apprend, en sécurité, à s’appuyer sur sa propre vitalité, ses ressources, la conscience de ses expériences vécues et ressenties dans son organisme pour devenir progressivement un être autonome.

La psychomotricité s’appuie sur le langage du corps, offrant un espace de relation. Emetteur et récepteur, il porte l’empreinte de ce qu’il a vécu et agit comme véritable baromètre d’expérience. Il est au centre du processus de développement de la personne.

En séances de groupe (parents-enfants) – les jeudi après-midi de 16h à 16h45

Descriptif : Séances de psychomotricité relationnelle pour les petits âgés de 1,5 ans à 3 ans accompagnés de leurs parents.

But : Lors de ces séances, l’accueil de l’enfant se fait dans sa globalité. Nous  l’accompagnons dans le plaisir qu’il prend à découvrir, à se construire et à grandir harmonieusement.

Moyens : Le psychomotricien invite l’enfant, par la voie du corps et du mouvement, à explorer à son rythme l’espace mis à sa disposition sous le regard bienveillant de l’adulte.

Nous sommes des êtres de relation.

Nos fonctions psychomotrices nous permettent d’évaluer les distances, de coordonner nos gestes, équilibrer et exprimer notre corps dans l’espace.

Les séances parents-enfants que je vous proposent aideront votre enfant à se mettre en jeu et à expérimenter de nouvelles expériences corporelles (glisser, sauter, rouler, etc.) en relation dans un cadre sécurisant.

Déroulement d’une séance de psychomotricité :

  • Temps de parole et d’échanges reconnaissance de chacun dans un rituel d’accueil.
  • Temps de jeu libre dans un cadre spécifique où l’enfant peut vivre différentes expériences corporelles (saut, glissades, rebonds, etc.) sous le regard bienveillant du psychomotricien.
  • Fin de séance, musique, chacun se pose dans un endroit important pour lui dans ce qu’il a vécu au cours de la séance. Baisse de tonus et temps d’intégration.
  • Le psychomotricien va donner forme à ce que l’enfant a vécu durant la séance. Ce moment permet à l’enfant de mettre une distance avec ce qu’il a expérimenté et de l’intégrer.

 Séances thérapeutique de groupe dédiées aux enfants présentant des difficultés relationnelles – les jeudi après-midi de 17h à 17h45

Descriptif :  groupe thérapeutique de psychomotricité relationnelle dédié aux enfants âgés de 5 à 6 ans dans un espace de liberté d’expression. Cet environnement sera conçu pour sa sécurité physique, psychique (morale) et affective.

But : Ces séances permettent d’accueillir votre petit dans un cadre où il peut s’exprimer et s’épanouir au sain d’un groupe. Il y développe ses facultés relationnelles, qui lui faciliteront son insertion sociale et sa disponibilité à l’apprentissage.

Moyens : Dans une dynamique de plaisir, le psychomotricien se met à la disposition de l’enfant. Il le rejoint dans son jeu tout en restant à l’écoute de ses besoins. Il l’accompagne dans ses différentes expériences corporelles (sauter, rouler, glisser, etc.) de manière symbolique. L’enfant peut alors se mettre en scène au travers du jeu en toute sécurité, ce qui lui ouvre la porte à de nouvelles expériences.

Une évaluation régulière sera proposée aux parents afin d’adapter le programme de prise en charge aux besoins de l’enfant et de sa famille.

Déroulement d’une séance de psychomotricité :

  • Bonjour
  • Temps de parole et d’échanges reconnaissance de chacun dans un rituel d’accueil.
  • Temps de jeu libre où l’enfant peut vivre dans un cadre spécifique différentes expériences corporelles (saut, glissades, rebonds, etc.) et mettre en scène de manière investie, son scénario personnel sous le regard bienveillant du psychomotricien.
  • Fin de séance, musique, chacun se pose dans un endroit important pour lui dans ce qu’il a vécu au cours de la séance. Baisse de tonus et temps d’intégration.
  • Le psychomotricien propose à l’enfant un temps de représentation soit par le dessin, la plasticine ou sous une autre forme. L’enfant va, sous le regard du psychomotricien, donner forme à ce qu’il a vécu durant la séance. Ce moment permet à l’enfant de mettre une distance avec ce qui a été expérimenté et de l’intégrer.

Intervenant

Chloé WAMPACH