Thérapie brève et stratégique

En quoi consiste cette prise en charge ?

« Tourner en rond ne permet pas d’avancer ! »

 La thérapie brève et stratégique aide les enfants (à partir de 10 ans) et les adolescents à mieux gérer leurs relations aux autres et à développer leur potentiel.

Ce type de thérapie ne cherche pas à comprendre pourquoi (vous êtes tombé à vélo) mais comment faire (pour se relever et ne plus tomber). Elle part du problème et se concentre sur la recherche de solutions.

Son approche situe davantage le problème dans la relation à l’autre que chez l’individu lui-même. Dès lors, dès que l’un des acteurs de la relation change, tout le système change.

La prescription de tâches dites « stratégiques » permettra au jeune de vivre des expériences émotionnelles correctives, provoquant un changement rapide (entre 5 à 10 séances en moyenne) et durable.

Cette thérapie a démontré son efficacité dans diverses situations dont :

  • La gestion du stress lié : aux émotions, pensées, croyances, ruminations, peurs, phobies, obsessions, addictions, troubles du sommeil…)
  • La gestion de sa relation aux autres : timidité, prise de parole, moquerie, rejet, exclusion, violence, harcèlement…
  • La reconstruction émotionnelle après un événement douloureux (rupture, décrochage, dépression…)
  • Le développement du potentiel du jeune (travail sur l’estime et la confiance en soi, la créativité, humour et l’art de la répartie)

Le travail avec le thérapeute se décompose comme suit :

  • Identification du problème avec le jeune (mettre des mots sur son mal-être)
  • Définition d’un objectif réaliste et concret à atteindre
  • Identification de ce qui a été tenté et qui ne fonctionne pas
  • Décodage du système dans lequel le jeune est enfermé
  • Prescription de tâches concrètes rendant le jeune « acteur » du changement
  • Constitution d’une « boîte à outils » pour l’aider à s’accomplir et à s’épanouir.

Intervenants

Diane Goossens Bara